Pour Alain Ducasse, «il faut refuser de se laisser asservir par l’agroalimentaire» | Slate.fr

La qualité n’est pas une question d’argent, Ducasse le dit et le répète. Il s’agit de faire ses courses autrement, en explorant les marchés, et en s’informant sur l’origine des produits. Dans la qualité vraie des nourritures se trouvent cinq composantes; la santé, la culture, l’économique, le social et l’environnemental.

Source : Pour Alain Ducasse, «il faut refuser de se laisser asservir par l’agroalimentaire» | Slate.fr

Share this nice post:

Comments Closed