Bac : Tripatouillage ou pas des notes ?

Des notes changées en douce

 

Ce qui pose problème ce n’est pas le point donné en plus. Mais le bidouillage après que la copie ait été verrouillée ». Professeure d’histoire-géographie dans l’académie de Créteil, Evelyne Gayme n’en revient pas.

Alertée par un collègue, elle constate sur Santorin, le serveur qui gère la correction dématérialisée des copies du bac, que ses copies ont toutes été relevées d’un point. « Ils remontent les notes sans nous le dire, en douce ».

 

Les enseignants ont accès aux courbes de l’ensemble des correcteurs de l’académie dans Santorin et ils ont vite fait de voir que les modifications sont générales au niveau d’une académie. Ils peuvent aussi échanger entre eux et avec les « coordonnateurs » sur le serveur.

 

A ce jour ils n’ont reçu aucune explication à leurs réclamations. Des témoignages comme cela il y en a des dizaines sur les réseaux sociaux. L’émoi gagne une bonne partie des 65 000 correcteurs du bac quand on découvre que la quasi totalité des épreuves de spécialité sont concernées (HGGSP, SES, LLCE, HLP) dans une bonne partie des académies, notamment les 3 académies franciliennes.

 

Pour les enseignants, cette  première session normale du bac Blanquer aurait dû éviter les aménagements des corrections qui ont entaché les sessions précédentes. Ils s’attendent à un retour à la normale et s’alarment de voir leurs notes modifiées dans leur dos. « On aurait pu modifier les note en réunion de jury et on l’aurait fait en plein accord », explique E Gayme.

Source : Bac : Tripatouillage ou pas des notes ?

Share this nice post:

Comments Closed