Sigrid Gérardin : La revalorisation retardée et l’avenir de la voie pro

 

Emmanuel Macron a annoncé son intention de réformer la voie professionnelle.

 

Pour vous est-ce une menace ?

 

Il a annoncé une révolution des lycées professionnels sur le modèle de l’apprentissage avec le doublement des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP). S’il fait cela, ça veut dire qu’en terminale il y aurait une réduction encore plus forte des enseignements généraux et aussi des savoirs professionnels.

Car, en entreprise, les élèves apprennent des gestes techniques mais pas la compréhension globale du métier.

 

Nous avons appris hier que ce projet ne serait pas mis en oeuvre à la rentrée 2022.

Mais on reste vigilant. Pour les autres propos d’E Macron, nous n’avons aucune information concrète.

On ne sait pas si les lycées professionnels resteront dans l’éducation nationale.

Ce qui est à l’ordre du jour c’est le calibrage des filières en fonction des besoins locaux de l’économie.

Or nous ne souhaitons pas que la carte des formations soit établie sur ce critère. Ce serait instrumentaliser les jeunes des lycées professionnels en les poussant vers des métiers en pénurie d’emplois du fait de leurs mauvaises conditions de travail.

Le gouvernement devrait cesser de répondre aux seules exigences des organisations patronales.

Source : Sigrid Gérardin : La revalorisation retardée et l’avenir de la voie pro

Share this nice post:

Comments Closed