Raphaëlle Bacqué (Le Monde): « Dans les rédactions, l’homosexualité fait peur » | AJL

Les médias sont encore très angoissés à l’idée de parler d’homosexualité, surtout quand il s’agit de personnalités connues. Dans les questions qu’on me pose, il y a aussi cette idée que les homos sont tous les mêmes, qu’ils sont forcement infidèles, fêtards, de gauche. Descoings, ce n’est pas tous les gays, c’est une histoire parmi d’autres. Il a eu lui-même plusieurs façons de vivre sa sexualité. Les gays, ce n’est pas un bloc. Et les énarques gays ressemblent d’abord à des énarques.

Source: ajlgbt.info

Les médias sont encore très angoissés à l’idée de parler d’homosexualité, surtout quand il s’agit de personnalités connues. Dans les questions qu’on me pose, il y a aussi cette idée que les homos sont tous les mêmes, qu’ils sont forcement infidèles, fêtards, de gauche. Descoings, ce n’est pas tous les gays, c’est une histoire parmi d’autres. Il a eu lui-même plusieurs façons de vivre sa sexualité. Les gays, ce n’est pas un bloc. Et les énarques gays ressemblent d’abord à des énarques.

See on Scoop.itflux rss twitter g+ facebook

Share this nice post:

Comments Closed