Avoir un grand frère serait associé à un développement plus lent du langage | CNRS

Si cette étude ne permet pas de départager ces deux hypothèses, elle met en évidence que le développement du langage précoce du cadet d’une fratrie a tendance à être ralenti lorsque l’aîné est un garçon. Pour la suite de leurs travaux, les scientifiques voudraient examiner l’impact de la culture (notamment l’origine géographique) sur ces résultats.

Source : Avoir un grand frère serait associé à un développement plus lent du langage | CNRS

Share this nice post:

Comments Closed