On a testé le régime Comme j’aime – Le Parisien

A l’hôpital Bichat, à Paris, le 29 août : le Dr Boris Hansel analyse la gamme de produits « Comme j’aime »./LP/Guillaume Georges

« Certes, ces plats ne sont pas à jeter à la poubelle mais comment allez-vous faire le jour où vous ne serez plus livré ? Moi, je ne sais pas cuisiner cela. Vous n’apprenez pas à manger comme vous allez manger à vie », tempère le médecin.Ce spécialiste limiterait ce type de méthode à un mois maximum, pour un aspect favorable : les boxes permettent de se rendre compte que nous mangeons globalement trop et aident à revenir à des portions « normales ».

Source : On a testé le régime Comme j’aime – Le Parisien

Share this nice post:

Comments Closed