Un jihadiste belge condamné à mort en Irak pour appartenence à l’EI – France 24

Mardi matin, le jeune homme a été amené dans le box de bois grillagé des accusés vêtu de l’uniforme beige des détenus, le crâne rasé et une imposante moustache noire lui barrant le visage, a constaté un journaliste de l’AFP. Il ne s’est pas défendu. Le juge lui a d’abord lu la liste des chefs d’accusation, notamment son rôle de combattant au sein de l’EI et son entrée illégale sur le territoire irakien, avant de lui demander s’il souhaitait ajouter quelque chose. « Non », a seulement rétorqué Tarik Jadaoun. Le juge a alors indiqué qu’il prononçait « la pendaison jusqu’à ce que mort s’ensuive conformément à l’article 4 de la loi antiterroriste ». L’Irak, quatrième pays au monde en terme d’exécutions selon Amnesty International, a déjà exécuté des ressortissants étrangers ou binationaux pour des actes commis au sein d’organisations extrémistes comme Al-Qaïda. Mais, à ce jour, aucun ressortissant d’un pays occidental condamné à mort pour appartenance à l’EI n’a été exécuté. Pour l’accusation de violation des frontières du pays, Tarik Jadaoun a été condamné à trois ans de prison et plus de 2 000 euros d’amende.

Source : Un jihadiste belge condamné à mort en Irak pour appartenence à l’EI – France 24

Share this nice post:

Comments Closed