Les aliments ultra-transformés augmentent le risque de mortalité et de maladies cardiovasculaires

Les céréales du petit déjeuner sont des aliments ultratransformés. © Nyana Stoica, Unsplash

Des études récentes ont montré des associations entre la consommation d’aliments ultratransformés et un risque accru de dyslipidémie, de surpoids, d’obésité, et d’hypertension artérielle. Les chercheurs de l’équipe EREN — dont l’étude est publiée cette semaine dans BMJ — ont également déjà observé des associations entre la consommation d’aliments ultra-transformés et les risques de cancer, de mortalité, de symptômes dépressifs, et de troubles fonctionnels digestifs mais aucune étude épidémiologique n’avait, à ce jour, investigué les relations entre la consommation de ces aliments et le risque de maladies cardiovasculaires.

Source : Les aliments ultra-transformés augmentent le risque de mortalité et de maladies cardiovasculaires

Share this nice post:

Comments Closed