Taïwan a misé sur l’anticipation et les outils numériques – Page 1 | Mediapart

Prise de température et distribution de masques dans un lycée de Banqiao à New Taipei. © Yen-Ting LinPrise de température et distribution de masques dans un lycée de Banqiao à New Taipei. © Yen-Ting Lin

Il n’y a pas eu de pénurie de masques sur l’île, où la régulation de l’État et l’anticipation, là encore, ont permis au personnel médical ainsi qu’à la population de ne pas en manquer. Chaque citoyen peut en acheter deux, puis très vite trois chaque semaine : « Une grande partie de notre production de masques était délocalisée en Chine. Dès le mois de janvier, nous avions mobilisé les quelques usines qui restaient sur notre territoire. Nous sommes passés d’une production de 4 millions de masques par jour sur le territoire taïwanais à 11 millions. Je pense que nous pouvons garantir, en moyenne, un masque par jour de travail pour les personnes actives », explique le docteur Chang. Pour lui, porter le masque montre que l’on fait attention aux autres : « On peut dire que c’est culturel, mais c’est une culture qui ne vient pas de nulle part, elle est héritée du Sras de 2003 ! », précise-t-il. Mardi, le gouvernement taïwanais a annoncé bientôt pouvoir produire quotidiennement 13 millions de masques.

Source : Taïwan a misé sur l’anticipation et les outils numériques – Page 1 | Mediapart

Share this nice post:

Comments Closed