Le nouveau Légifrance : analyse raisonnée de la nouvelle version – Un blog pour l’information juridique

 

 

 

 

En résumé : dans le classement par pertinence :

les informations présentes dans les références du document devraient se voir donner nettement plus de poids . Dans l’exemple de l’arrêt donné en exemple supra, ces informations sont : Cour de cassation Chambre criminelle 30 octobre 1996 n° 94-83.650 Bulletin criminel n° 389 p. 1131
le poids donné à la proximité — et particulièrement aux expressions (proximité de 0 mots) — devrait être encore accru. Dans l’exemple de recherche supra, les arrêts comportant l’expression « rupture brutale des relations commerciales » devraient être listés en premier. Ceux comportant les mots proches (3 mots et moins) mais pas sous forme d’expression, juste après. Enfin, ceux comportant les mots encore plus éloignés en dernier. La présence des mots et plus encore de l’expression dans l’abstract (titrage des arrêts publiés au Bulletin de la Cour de cassation) devrait être un critère de pertinence supplémentaire systématiquement respecté.
Ce sont là des points clés selon nous, voire critiques. En effet, si le nouveau Legifrance est conçu principalement comme une base de données globale et non comme plus un portail avec des rubriques — ce qui semble être le choix fait — alors la pertinence des résultats du moteur sera LA clé de la réussite du nouveau site.
DILA : La présence du point ne sera plus nécessaire avant la fin de période bêta pour les numéros de pourvois. Les exemples remontés par les testeurs vont aussi nous permettre de continuer à améliorer la pertinence.

Source : Le nouveau Légifrance : analyse raisonnée de la nouvelle version – Un blog pour l’information juridique

Share this nice post:

Comments Closed