Guerre froide sino-américaine sur les puces électroniques

Seul le groupe taïwanais et son rival sud-coréen Samsung sont capables de passer sous le « mur » de l’infiniment petit des 7 nanomètres, indispensable aux équipements de pointe à l’heure de la 5G et de l’internet des objets, souligne une nouvelle note de l’Institut Montaigne.

 

 

 

Source : Guerre froide sino-américaine sur les puces électroniques

Share this nice post:

Comments Closed