» C’est enfin prouvé : pour réussir sa carrière en entreprise, il vaut mieux être stupide

On découvre maintenant que non seulement ces jobs ne servent à rien si ce n’est faire gagner de l’argent à une assemblée d’actionnaires, mais ils sont en plus totalement déconnectés des valeurs de l’école, qui normalement nous poussent à toujours avoir des idées. Mais le problème est aussi systémique. De plus en plus de jeunes font des études supérieures alors que de moins en moins d’emplois le demandent. Le marché du travail est donc inondé de gens diplômés et cultivés – ce qui est très bien en soi –, mais ils font face à des jobs qui « ne demandent que quelques jours d’apprentissage, rien de plus », conclut Spicer. D’où la frustration des jeunes salariés qui se sentent sous-exploités, mais qui l’acceptent.

Source : » C’est enfin prouvé : pour réussir sa carrière en entreprise, il vaut mieux être stupide

Share this nice post:

Comments Closed