Archives de l’auteur : PASCALFOREAU

Délibération n° 2020-126 du 10 décembre 2020 portant avis sur un projet de décret autorisant la création d’un traitement de données à caractère personnel relatif à la gestion et au suivi des vaccinations contre le coronavirus SARS-CoV-2 (demande d’avis n° 20020767)

La Commission relève, au regard des précisions apportées par le ministère, que le SI Vaccin Covid sera mis en relation avec plusieurs systèmes d’information déjà déployés, notamment : le système d’information relatif à l’identifiant national de santé (SI INS), le dossier médical partagé (SI DMP) et le portail de remontées d’évènements indésirables (P-SIG).

Le ministère a en outre indiqué prévoir, lors des futurs développements du SI Vaccin Covid , une mise en relation avec des portails patients tiers afin de faciliter la prise de rendez-vous, sans pour autant être en mesure, à ce stade, de préciser quelles en seraient les conditions.Bien que l’article 35 de la loi informatique et liberté n’exige pas un tel niveau de précision, la Commission estime que le ministère devrait mentionner la liste des traitements et des systèmes d’information dans lesquels les données du SI Vaccin Covid seront appelées à figurer, les catégories de données transmises pour chacun de ces traitements ou systèmes, ainsi que les organismes responsables de ces traitements.

Dans l’hypothèse où il n’entendrait pas compléter le décret sur ce point, la Commission invite le ministère à diffuser ces informations, par exemple en les rendant publiques sur son site web.

Le projet de décret prévoit également que la direction du numérique des ministères des affaires sociales (DNUM) sera désignée par la direction générale de la santé (DGS) comme tiers de confiance afin d’orienter des personnes vers un parcours de soin adapté en cas d’effet indésirable. A cette fin, la DNUM aura communication de données identifiantes et les conservera pour une durée de trente ans à des fins de pharmacovigilance. La Commission s’interroge sur l’articulation de ces missions avec celles de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), à laquelle le législateur a expressément confié la charge d’assurer la mise en œuvre des systèmes de vigilance, portant notamment sur les vaccins, en application des dispositions de l’article L. 5311-1 du code de la santé publique.

Source : Délibération 2020-126 du 10 décembre 2020 – Légifrance

La vitamine D2 (ergocalciférol) vide nos réserves de vitamine D3 ! – Julien Venesson ♣ Site Officiel

Évitez la supplémentation en vitamine D2

représentation moléculaire de l'ergocalciférol

Cette étude confirme en fait des dizaines d’autres études qui ont toutes montré que la vitamine D2 est au minimum deux fois moins efficace et deux fois plus rapidement toxique que la vitamine D3.Pour couronner le tout, les études qui montrent un bénéfice pour la santé de la vitamine D ne concerne que la vitamine D3, et non la vitamine D2 !Alors plutôt que de prendre un complément alimentaire au mieux inefficace et au pire dangereux, tournez-vous vers un complément à base de vitamine D3 classique.

Source : La vitamine D2 (ergocalciférol) vide nos réserves de vitamine D3 ! – Julien Venesson ♣ Site Officiel

Le vaccin AstraZeneca serait encore meilleur que le Pfizer chez les personnes âgées avec une seule dose

Chez les personnes âgées, le vaccin d'AstraZeneca serait plus efficace que celui de Pfizer/BioNTech. © Mike Fouque, Adobe Stock

L’efficacité des vaccins Pfizer et AstraZeneca comparée

Une nouvelle étude préliminaire de l’université de Birmingham à paraître dans The Lancet vient encore s’ajouter à cette cacophonie ambiante. Cette dernière a comparé l’efficacité des vaccins d’AstraZeneca et de Pfizer/BioNTech chez les personnes âgées (plus de 80 ans) qui avaient reçu une seule dose de vaccin. Non seulement ils ont généré un taux élevé d’anticorps (respectivement 87 % et 93 %) après cette première injection, mais les chercheurs ont aussi constaté que le vaccin d’AstraZeneca induisait une réponse trois fois plus élevée que celui de Pfizer concernant les cellules T, qui détruisent les cellules infectées par le virus et participent à la réponse immunitaire. Ainsi, 12 % des patients ayant reçu une dose de Pfizer développent des cellules T spécifiques contre le SARS-CoV-2 contre 31 % des patients ayant reçu une injection d’AstraZeneca. Or, cette réponse des cellules T est essentielle car elle permet de contourner une possible résistance d’un virus muté aux anticorps.

Source : Le vaccin AstraZeneca serait encore meilleur que le Pfizer chez les personnes âgées avec une seule dose

BAREME – RSA – BA – BIC – BNC (sous conditions) – Frais de carburant en euro au kilomètre – Barèmes applicables pour l’année 2020 | bofip.impots.gouv.fr

BAREME – RSA – BA – BIC – BNC (sous conditions) – Frais de carburant en euro au kilomètre – Barèmes applicables pour l’année 2020


Puissance fiscale des véhicules de tourisme

Gazole

Super sans plomb

GPL

3 à 4 CV

0,070 €

0,089 €

0,063 €

5 à 7 CV

0,086 €

0,110 €

0,078 €

8 et 9 CV

0,102 €

0,131 €

0,093 €

10 et 11 CV

0,115 €

0,147 €

0,104 €

12 CV et plus

0,128 €

0,164 €

0,116 €

Évaluation pour 2020 s’agissant des véhicules de tourisme

Puissance fiscale des véhicules deux-roues motorisés

Frais de carburant au kilomètre

Inférieure à 50 CC

0,029 €

De 50 CC à 125 CC

0,059 €

3, 4 et 5 CV

0,075 €

Au-delà de 5 CV

0,104 €

Évaluation pour 2020 s’agissant des véhicules deux roues motorisés : vélomoteurs, scooters et motocyclettes

Source : BAREME – RSA – BA – BIC – BNC (sous conditions) – Frais de carburant en euro au kilomètre – Barèmes applicables pour l’année 2020 | bofip.impots.gouv.fr

Facebook : comment savoir si votre compte a été piraté ?

Le site en anglais Have I Been Pwned vous indique à quelle occasion votre e-mail s'est retrouvé piraté. © Futura

Faites-vous partie des 19 millions de Français piratés ? Pour le savoir, une astuce, et c’est la même que lorsqu’il y a de grandes campagnes de piratages de données personnelles. Pour cela, connectez-vous au site Have I Been Pwned. Ce site tient à jour la base de données des adresses e-mail piratées dans le monde, et cela concerne 10 milliards de comptes ! Il vous suffit de saisir l’adresse e-mail que vous utilisez pour votre compte Facebook, puis de cliquer sur « pwned ? ».

Source : Facebook : comment savoir si votre compte a été piraté ?

Tours : tirs de mortier et voitures incendiés dans le quartier du Sanitas

Nouvelle nuit de tension dans le quartier du Sanitas à Tours, théâtre d'incendies de voitures et de tirs de mortier d'artifice ce jeudi 1er avril.
Nouvelle nuit de tension dans le quartier du Sanitas à Tours, théâtre d’incendies de voitures et de tirs de mortier d’artifice ce jeudi 1er avril. • © Patrice Deschamps/ MaxPPP

C’est à partir de 23h qu’une dizaine de pompiers ont été appelés pour de multiples incendies de poubelles, de pneus mais surtout de voitures dans trois secteurs différents du quartier, à seulement quelques minutes d’intervalles. Les soldats du feu ainsi que les agents de la Brigade anti-criminalité (BAC), venus en renfort, ont été les cibles de tirs de mortier provenant d’un groupe d’une dizaine de personnes encagoulées ayant pris la fuite. Aucun blessé n’est cependant à signaler. Des renforts des polices municipale et nationale ont par ailleurs été appelés par la suite pour sécuriser les lieux.

Source : Tours : tirs de mortier et voitures incendiés dans le quartier du Sanitas

Coronavirus : un cluster détecté à l’Ehpad de Biscarrosse, des résidents vaccinés contaminés

Les vaccins de Pfizer-BioNtech, de Moderna, et d'Astrazeneca

Certains des résidents, aujourd’hui positifs, ont pourtant été vaccinés au préalable contre le Covid-19, selon les informations de France Bleu Gascogne.

La direction de l’Ehpad n’était pas joignable ce mercredi soir pour préciser quand la campagne de vaccination avait été effectuée au sein de l’établissement.

Un vaccin qui n’empêche pas forcément d’être contaminé

Une vaccination n’est pas efficace immédiatement, ce qui pourrait expliquer la contamination de certains résidents.

Par ailleurs, une vaccination, même plus ancienne, n’est pas une protection totale. Le vaccin permet, en théorie, de limiter les cas graves mais n’empêche pas forcément de contracter le Covid-19.

Source : Coronavirus : un cluster détecté à l’Ehpad de Biscarrosse, des résidents vaccinés contaminés

Précarité menstruelle : un coût physique, mental et social pour les étudiant·e·s – Pratiques en santé

Précarité menstruelle : un coût physique, mental et social pour les étudiant·e·s

 

6654-20210208_DP_Enquete_Precarite_Menst

 

Sauter un repas ou un cours : pour vivre leurs règles dignement, tel est le choix que doivent faire de nombreux·ses jeunes en 2021. Une enquête réalisée auprès de 6 500 étudiant·e·s de 18 à 25 ans révèle pour la première fois les conséquences dramatiques de la précarité menstruelle chez les jeunes, sur le plan physique, mental ou encore social.

 

Source : Précarité menstruelle : un coût physique, mental et social pour les étudiant·e·s – Pratiques en santé

Covid-19 : le vaccin Pfizer peut être stocké à des températures beaucoup plus élevées ! – Le Libre Penseur

les deux entreprises ont soumis des données qui « démontrent la stabilité du vaccin » quand il est stocké entre -25°C et -15°C.

Actuellement, la conservation à long terme de ce vaccin se fait entre -80°C et -60°C.

C’est une nouvelle qui pourrait nettement faciliter la distribution du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech. Ce dernier peut être conservé pour deux semaines à des températures plus élevées que celles actuellement prescrites, selon des données publiées vendredi 19 février par les deux laboratoires.

Les deux entreprises ont soumis au régulateur américain FDA des données qui « démontrent la stabilité du vaccin » quand il est stocké entre -25°C et -15°C, soit la température de congélateurs médicaux courants.

Actuellement, le transport et le stockage de ce vaccin sont conditionnés au maintien de températures glaciales entre -80°C et -60°C, nécessitant l’usage de contenants spécialisés. Il s’agit du principal obstacle logistique dans la distribution du produit basé sur la technologie de l’ARN messager.

Un stockage entre -15°C et -25°C pendant deux semaines Les nouvelles règles de stockage « pourraient faciliter la gestion de notre vaccin dans les pharmacies et permettre une plus grande flexibilité dans les centres de vaccination », a commenté Ugur Sahin, patron et co-fondateur de BioNTech. Si la conservation à long terme -jusqu’à six mois- devra toujours se faire aux mêmes températures glaciales, BioNTech et Pfizer demandent à la FDA d’autoriser un stockage pendant deux semaines entre -15°C et -25°C.

Cette durée s’ajouterait à la possibilité de conserver le produit dans un réfrigérateur normal, entre +2°C et +8°C, pendant cinq jours.

Autre vaccin basé sur la technologie de l’ARN messager, celui de Moderna peut déjà être conservé pendant six mois à -20°C et rester stable au réfrigérateur classique pendant 30 jours.

BioNTech et Pfizer travaillent également sur « de nouvelles formules qui pourraient rendre [leur] vaccin encore plus facile à transporter et utiliser », a ajouté Ugur Sahin. Photo d’illustration : un flacon du vaccin contre le Covid-19 du vaccin de Pfizer et BioNTech, à Bannewitz (Allemagne), le 19 février 2021.

(ROBERT MICHAEL / DPA-ZENTRALBILD) franceinfo avec AFP France Télévisions 19 février 2021 Join

Source : Covid-19 : le vaccin Pfizer peut être stocké à des températures beaucoup plus élevées ! – Le Libre Penseur

Poilâne, l’art du pain français à l’ancienne | Slate.fr

Le fournil de la boulangerie Poilâne. | Philippe Vaurès-Santamari

Ce pain de légende, une trouvaille de génie grâce au levain, allait devenir le produit phare de la boulangerie.

Frais, nourrissant, bon marché, on le vendait en tranches (encore aujourd’hui), il restait frais longtemps et fournissait l’énergie suffisante pour de longues journées de travail.

C’était la pièce maîtresse du repas à la parisienne vendu à Saint-Germain-des-Prés. Artistes, écrivains et peintres fauchés échangeaient leurs œuvres contre la fabuleuse miche à la mie voluptueuse.

Source : Poilâne, l’art du pain français à l’ancienne | Slate.fr

François Saint-Bonnet: «La prescription, un principe immémorial du droit pénal désormais contesté»

«Tous les systèmes juridiques du continent européen connaissent le mécanisme de la prescription», explique François Saint-Bonnet. Illustration Fabien Clairefond

 

Reste la question de l’impardonnable.

L’imprescriptibilité a pu concerner, à Rome, les apostats (convertis au christianisme ou au judaïsme), car délaisser les dieux du Panthéon revenait à perdre l’Empire ; avant 1789, les fauteurs de lèse-majesté ou les simoniaques (tra}quants d’objets spirituels) car s’en prendre à ce qui est sacré équivalait à perdre l’humanité.

Le duel fut ajouté à cette catégorie pour une raison plus politique: Louis XIV considérant le point d’honneur comme une insoumission injusti}able, il imposa aux juges son imprescriptibilité dans un édit de 1679. La noblesse, fière et indépendante, y voyait le seul moyen de restaurer la dignité de l’outragé. Après une longue éclipse qui remonte à la Révolution française, l’argument de l’ignominie indélébile a prévalu pour les atrocités commises par les nazis.

On le retrouve aujourd’hui à propos des horreurs que subissent des mineurs.

 

Source : François Saint-Bonnet: «La prescription, un principe immémorial du droit pénal désormais contesté»

Covid : du mythe aux statistiques, les vérités cachées ! – Le Libre Penseur

Cas_3.png

Taux_1.png

 

Cas_2.png

 

Quand on tue les gens, ils guérissent beaucoup moins bien. »

Tout le monde se souviendra comment, au moment même où il prohibait d’une manière injustifiée et sans précédent l’hydroxychloroquine, le gouvernement français libéralisait et recommandait la prescription de Rivotril, en particulier dans les Ehpad, aux patients âgés en détresse respiratoire, que l’on soupçonnait d’être atteints du Covid. Si l’affaire a fait couler -à juste titre- beaucoup d’encre, il convient encore de rappeler que « sa notice officielle précise pourtant qu’il n’est absolument pas indiqué dans les cas d’infection par coronavirus. Le Rivotril est uniquement un antiépileptique. »

« Selon la notice de ce produit et les injonctions des autorités de santé, l’état clinique du patient atteint de la COVID-19 ne devrait donc jamais justifier l’injection de Rivotril, bien au contraire : son utilisation dans les cas de détresse respiratoire relève de la faute médicale grave. La notice précise bien que l’âge avancé est un facteur de risque et que l’insuffisance respiratoire est une contre-indications majeure à son utilisation :

« N’utilisez jamais Rivotril 1 mg/1 ml, solution à diluer en ampoules : Si vous avez une insuffisance respiratoire grave. »

« Ce médicament peut provoquer chez certaines personnes, en particulier chez les enfants et les personnes âgées, des réactions contraires à l’effet recherché. »

La notice du VIDAL précise en outre [22] :

« Il convient d’utiliser la plus faible dose possible chez le sujet âgé. »

Parmi les effets indésirables, on trouve précisément les cas de complications de la COVID-19 :

‒ insuffisance cardiaque (défaillance du cœur), arrêt cardiaque ;

‒ dépression respiratoire (importantes difficultés à respirer), arrêt respiratoire.

Il faut se rendre à l’évidence que le Rivotril est le pire médicament à administrer dans un cas de COVID-19, au point qu’on en vient immédiatement à penser que ses effets indésirables sont en réalité les effets désirés par les rédacteurs du décret du 28 mars 2020. En effet, le Rivotril n’est pas un analgésique. La lettre aux prescripteur précitée insiste sur ce point :

« L’efficacité et la sécurité d’emploi de RIVOTRIL® ne sont en effet pas établies dans le traitement de la douleur (notamment céphalées, douleurs osseuses, neuropathiques, articulaires, analgésie postopératoire), ni dans les indications habituelles des autres benzodiazépines (notamment anxiété et troubles du sommeil). »

Au sens strict, l’utilisation du Rivotril ne relève pas de l’euthanasie car le produit utilisé n’est pas un analgésique. Pire encore, elle a toutes les qualités pour précipiter la mort de ceux à qui on préconise de l’injecter. Enfin, le consentement formel et éclairé du patient ou de sa famille n’est pas requis. Ainsi, en toute rigueur, son administration suivant la note de l’ARS Île-de-France et le décret du 28 mars 2020, en plus de constituer un refus de soins caractérisé, entre dans le champ de l’homicide. »

Source : Covid : du mythe aux statistiques, les vérités cachées ! – Le Libre Penseur

Le Snapdragon X65, la nouvelle puce 5G de Qualcomm, promet des débits jusqu’à 10 Gbps

Jusqu’à 10 Gbps, mais pas pour tout de suit

Le modem est aussi le seul à ce jour à supporter des débits descendants jusqu’à 10 Gbps. En théorie bien sûr : il n’existe aucun réseau 5G aujourd’hui capable de délivrer de telles performances.

En France, les bandes millimétriques permettant potentiellement d’atteindre ce niveau ne seront exploitées que dans plusieurs années.

Qualcomm parle d’une « architecture pouvant être mise à niveau » sur ce Snapdragon X65, ce qui permet aux constructeurs qui le souhaitent de l’améliorer et de lui ajouter des fonctionnalités afin de créer des versions custom plus performantes pour leurs produits.

Le groupe indique que par ce biais, les appareils équipés du modem bénéficieront d’une plus longue durée de vie et pourront s’adapter aux nouvelles normes 5G, amenées à évoluer rapidement.

On ne devrait pas voir le Snapdragon X65 dans nos smartphones avant un long moment encore. Le tout récent Snapdragon 888 embarque un X60 et il faudra attendre son successeur pour avoir droit au X65. Samsung et Huawei fabriquent leurs propres modems,

seul Apple pourrait donc passer commande de ce X65 pour ses SoC.

Mais les iPhone sortant à la rentrée 2021 devraient être équipés de Snapdragon X60,et non X65.

Source : Le Snapdragon X65, la nouvelle puce 5G de Qualcomm, promet des débits jusqu’à 10 Gbps

Violences commises le 1er mai 2018 : le parquet de Paris requiert le renvoi d’Alexandre Benalla en correctionnelle

 

Alexandre Benalla, le 20 mars 2019. (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

Alexandre Benalla, le 20 mars 2019. (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

 

Alexandre Benalla, collaborateur d’Emmanuel Macron, et Vincent Crase, salarié de La République En Marche sont accusés d’avoir commis plusieurs violences contre des manifestants place de la Contrescarpe à Paris alors qu’ils étaient présents aux côtés des forces de l’ordre en tant qu’observateurs dans la manifestation du 1er mai 2018, mais aussi contre deux manifestants au Jardin des Plantes.

Une enquête avait été ouverte après une vidéo montrant ces deux hommes en train de frapper un manifestant dans le secteur de la place de la Contrescarpe à Paris. Sur une autre vidéo, on voit deux hommes ressemblant fortement à Alexandre Benalla et Vincent Crase traîner un manifestant dans le Jardin des Plantes, avant les évènements de la Contrescarpe. Alexandre Benalla est également poursuivi pour le recel du CD-Rom, avec les images issues de la vidéosurveillance où l’on voyait Alexandre Benalla intervenir violemment contre ce couple.

Source : Violences commises le 1er mai 2018 : le parquet de Paris requiert le renvoi d’Alexandre Benalla en correctionnelle

En pédopsychiatrie, le tri des patients a commencé… – Le Libre Penseur

Encore une fois, la situation est très grave concernant l’équilibre psychiatrique de la jeunesse qui est en train de s’effondrer. Les conséquences des différents confinements mais aussi de la fermeture des universités à ce jour sans oublier le port du masque obligatoire pour les écoliers… ont été et restent dévastatrices. Les politiques responsables sont au courant, ils seront jugés pour ça.

Source : En pédopsychiatrie, le tri des patients a commencé… – Le Libre Penseur